PragmaTIC : La Fabrique numérique de l’opinion

Publié le 3 novembre 2015 Mis à jour le 12 septembre 2016
le 19 novembre 2015
Comment la fabrique numérique de l’opinion induit, à travers un effacement des frontières entre experts et profanes, une démocratisation, au risque de certaines dérives. 
 
La fabrique de l’opinion des publics engage classiquement une relation asymétrique et un rapport de pouvoir unilatéral entre la figure de l’expert – capable, au nom de ses savoirs et savoir-faire, d’orienter l’opinion – et la figure du profane – dont l’action informée réclame bien souvent l’appui des premiers. Or, la fabrique numérique de l’opinion des publics s’écarte de ce modèle : sur internet, la frontière entre les deux figures évoquées tend à s’estomper. Cette confusion dans les positions occupées par le professionnel et l’amateur engage un questionnement dialectique ne sacrifiant ni les potentialités d’émancipation et de démocratisation qu’elle induit ni les dangers et dérives qui lui sont associés. 

  • Valérie Beaudouin, sociologie, DE, Télécom ParisTech 
  • Nikos Smyrnaios, InfoCom, MCF, Université Toulouse 3, LERASS
  • L'équipe du site Boudu Toulouse