Structurations des Mondes Sociaux


Accueil SMS > Le labex SMS > Opérations structurantes > Humanités

Humanités (REimagining HuMAnities – REHMA)

Animateur :

Guillaume Sibertin-Blanc
L’opération « humanités » ambitionne de contribuer à une mutation du métier de chercheur dans le domaine des Lettres, Arts, Langue et Philosophie, par l’introduction d’une forte transdisciplinarité, par une étroite coopération avec la recherche en anthropologie sociale, par l’adoption d’un nouveau paradigme épistémologique, celui des assemblages hétérogènes concrets (dispositifs, agencements, machines, rhizome, réseaux…) plutôt que celui des filiations, des similitudes, des subsomptions catégorielles abstraites, par l’implication directe de la recherche universitaire dans la vie sociale et culturelle, par la mise en œuvre systématique de l’outil numérique et des technologies de la culture, par la coopération des Humanités avec le monde industriel.
 
Le cœur de l’opération REHMA réside dans la théorisation et la valorisation de toute stratégie de patrimonialisation qui récuse le modèle de la transmission linéaire d’un héritage objectivé à travers des formes de vie arrêtées ou des récits historiques officialisés au profit d’une pratique de restitution critique aux populations de la dimension plastique, essentiellement hétérogène, de leur propre identité et de leur propre passé, moyennant des pratiques de création culturelle, de résilience, de valorisation et de réappropriation actives, à travers des agencements concrets eux-mêmes hétérogènes,véritables matrices d’interactions potentielles, associant le textuel et le visuel, l’oral et l’écrit, le discursif et le non-discursif, le sémiotique et le non-sémiotique. La pratique de restitution ira jusqu’à établir la manière dont les concepts, problèmes, entités et agents mis en œuvre par la théorie des collectifs mobilisée par la recherche ont en partie leur origine dans les pouvoirs imaginatifs propres aux collectifs mêmes. La restitution consistera, de ce point de vue, dans la mise au jour et la mise en œuvre délibérée de cette co-production desinstruments théoriques de la recherche.
 

   

Le projet


Comité  de pilotage scientifique du projet
: équipe informelle des chercheurs impliqués dans le projet.

Périmètre : les 5 équipes REHMA et tout chercheur UTM intéressé par la démarche de REHMA.

Réunion mensuelle à l’occasion du séminaire commun REHMA. (Réunion du 5 avril : Wendy Harding (dir. CAS) et Philippe Birgy (dir adj CAS), Emmanuelle Garnier (dir LLA-CREATIS), Marine Carrin, Jean-Pierre Albert et Marlène Albert (chercheurs CAS-LISST), Daniel Lacroix (dir PLH) et Jean-Yves Laurichesse, Fanny Népote, Jean-François Courouau et Dominique Billy (tous quatre PLH), Guillaume Sibertin-Blanc  (Erraphis) et JCG.)
 


 

 

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page