Structurations des Mondes Sociaux


Accueil SMS > Le labex SMS > Opérations structurantes > Mondes ruraux

Projet 2 : Séminaire « Diversité et Coexistence des Mondes Agricoles »

L’objectif du séminaire est d’interroger les notions, concepts et paradigmes qui ont alimenté la sociologie et l’économie agricole française sur les processus de changement dans les mondes agricoles avec comme hypothèse centrale qu’il n’y a ni disparition, ni homogénéisation des mondes agricoles mais coexistence de différentes formes d’organisations sociales et économiques. A ce titre, les débats initiés sur la disparition des paysans puis sur l’analyse du passage du paysan à l’agriculteur moderne ne sont pas clos.

En effet, malgré leur effacement démographique dans certaines sociétés, les processus d’homogénéisation des mondes agricoles ne sont pas avérés. De ce point de vue, le paradigme de l’exode et le paradigme de l’unité ne semblent pas les meilleurs leviers pour appréhender la recomposition des mondes agricoles. Les concepts de sédentarité, de proximité ne peuvent à eux seuls qualifier l’évolution des mondes agricoles. Les questions de la fluidité des transferts de capitaux, de la circulation de la main d’œuvre et des réseaux entre formes d’organisations imposent une révision du répertoire descriptif des mondes agricoles.
 
Pour aborder ces différentes questions, nous proposons l’organisation d’un séminaire de recherche ayant pour thème la compréhension des processus de « co-existence » de différentes formes d’organisations sociales et économiques au sein des mondes ruraux.  Il s’agira pour nous d’interroger les processus de coexistence entre les mondes agricoles et d’autres mondes professionnels, entre des fonctions de production agricole et des fonctions de résidence et de production de l’environnement mais également au sein de la sphère agricole de plusieurs mondes agricoles se substituant à la construction d’une profession homogène. Ce programme appelle à revisiter les paradigmes fondateurs de la sociologie et de l’économie agricoles et à en inventer d’autres, et à mettre en évidence que la compréhension des processus de coexistence entre formes d’organisations sociales invite notamment à mobiliser des instruments qui relèvent de la sociologie des réseaux, de l’économie de la transition, de l’économie des institutions et des organisations, de la géographie sociale. 
 
Ce séminaire constitue le séminaire scientifique transversal de l’opération 7 et chaque séance articulera invitation de personnalités scientifiques extérieures et membres de l’opération. 
 


 

 

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page