Structurations des Mondes Sociaux


Accueil SMS > Le labex SMS > Opérations structurantes > Structures de pouvoir

BOUCHAFFAIRES : Les bouchers et leurs affaires entre villes et campagnes (France méridionale‐Espagne, XIIIe‐XVe siècles)

Coord. Sandrine Victor, Catherine Verna (Framespa, Univ. Paris 8), 2013-5
 
Le projet a pour objectif d’étudier les bouchers et leur réseau d’affaires, entre villes et campagnes. L’historiographie tant française qu’espagnole ne manque pas de bouchers et de boucheries. Récemment, la boucherie a occupé une place majeure dans le domaine de l’histoire de l’alimentation, assortie d’un volet d’études sur le marché de la viande. L’ouvrage de Ramon A. Banegas Lopez présente l’état de la recherche européenne dans ce domaine : la viande, son marché, sa qualité, sa découpe, sa surveillance en sont les thèmes privilégiés. Le boucher est dans son métier, urbain pour l’essentiel, bien inscrit dans une sociabilité qui recoupe souvent sa pratique professionnelle. Il détient ou loue les étaux et s’insère dans la politique fiscale de la ville en prenant traditionnellement à ferme les aides sur la viande. L’histoire de la boucherie et des bouchers, dans le domaine de l’histoire sociale de l’alimentation, est donc une histoire avant tout urbaine, celle de grandes villes et une histoire des notabilités urbaines où les bouchers témoignent d’une ascension parfois fulgurante au cours des derniers siècles du Moyen Âge.
 


 

 

 

 

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page