Structurations des Mondes Sociaux


Accueil SMS > Le labex SMS > Présentation > Laboratoires

Présentation : France, Amériques, Espagne – Sociétés, pouvoirs, acteurs (FRAMESPA)

FRAMESPA - UMR 5136
Université Toulouse II - Le Mirail
Maison de la Recherche (3e et 4e étages)
5, allées Antonio-Machado
31058 TOULOUSE Cedex 9
Tél. : 05 61 50 35 71 / 05 61 50 36 39 

Le laboratoire en quelques chiffres

L’UMR 5136 rassemble 97 chercheurs et enseignants- chercheurs publiants. Cette unité à majorité universitaire compte à cette même date 5 chercheurs CNRS et 7 ITA.

Activités du laboratoire

Dans le cadre du Labex, les historiens de la société et de l'économie croiseront leurs approches en privilégiant une démarche micro-historique, relationnelle et prosopographique. Afin de confronter les problématiques autour de questions majeure étudiées par le groupe : les familles, les élites, les réseaux, les institutions, les formes de production et leur régulation ou encore les violences et la mémoire.
3 ateliers complémentaires structurent cette thématique :
L'atelier 1 "Production, marchés, réseaux (XIIIe siècle - XXe siècle)", s’intéresse à une histoire sociale de l'économie où s'articulent pratique et représentations. Une de ses ambitions est d'envisager une histoire totale des marchés et du marché, depuis la production jusqu'à l'organisation sociale que déterminent les échanges marchands. Le marché est observé au moment où il naît et se développe, structurant des territoires et des communautés à diverses échelles.
 
L'atelier 2 « Modèles sociaux, solidarités, conflits » réfléchit sur l’ordre social. Les recherches en termes d'articulation d'échelles macro et micro et de combinaison entre structures/pratiques (jeu d’échelles, sociologie de l'action et théories de l'acteur) invitent à reconsidérer la question de l'ordre/désordre en essayant de comprendre comment s'exerce, en situation, le jeu des acteurs. A partir de terrains variés, et sur le temps long, est envisagée la question de l'ordre social et des modèles sociaux qui le préservent, afin de comprendre comment stabilité et concorde en viennent à s'imposer.
 
Enfin, les objectifs de l'atelier 3 « Genre, famille, transmission » se déclinent en trois segments liés: il s'agit d’abord d'approfondir notre connaissance de la fraternité en étendant notamment notre espace de recherche à l'ensemble de l'Europe. On ouvrira différentes pistes à partir des premiers résultats sur « le lien social », en profitant de la présence dans notre groupe de spécialistes d'histoire des femmes et du genre. La question du genre sera donc centrale, comme le sera aussi celle de la transmission de biens matériels et immatériels au sein de la famille et plus largement de tout groupe partageant une mémoire commune.


 

 

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page