Structurations des Mondes Sociaux


Accueil SMS > Le labex SMS > Jeunes chercheurs > Post-doctorat en cours

Nathalie Paton

 

Présentation :

Docteur en sociologie
nathalie.paton@gmail.com

 

Sujet de recherche :

Les effets de la participation aux paniques morales en ligne sur la dynamique relationnelle.
Analyse comparée du cas du mariage gay en France et en Californie.
Divers types de faits d’actualité, relatifs par exemple à l’émergence d’un problème social ou au vote d’un texte de loi, peuvent potentiellement secouer le débat public et donner lieu à une « panique morale » (Cohen, 1972). Avec l’avènement des médias participatifs, et l’accès à la parole publique qu’ils offrent au sein des réseaux sociaux numériques, les publics ont dorénavant la possibilité de relayer et de participer à ces paniques morales. Ils peuvent dès lors s’inscrire dans des formes de « communication interpersonnelle de masse » (Baym, 1998) en exposant leurs opinions politiques au cœur de ces arènes médiatiques, en relayant des inquiétudes et en suggérant des revendications sujettes à polémiques auprès de leurs réseaux personnels. Cette participation médiatisée aux dilemmes moraux qui secouent la société joue un rôle actif tant dans la détermination des problèmes publics que dans la formation et le renouvèlement des réseaux sociaux, notamment à l’échelle des relations personnelles.
Ce projet de recherche se propose d’aborder ce phénomène en analysant les controverses soulevées par la légalisation du mariage homosexuel. Ce débat de société est pertinent à traiter dans la mesure où ce projet de loi a forgé les contours d’une panique morale intense. Cette étude de cas, fondée sur les débats en France et en Californie, va permettre d’appréhender les liens entre la régulation morale (ici matérialisée sous la forme d’une panique morale) et l’organisation des cercles sociaux des citoyens ordinaires à partir des usages qu’ils font des TIC. Il est intéressant d’observer comment les ressources des médias participatifs forgent de nouvelles participations médiatiques citoyennes qui renouvèlent les formes de la panique morale. Il sera question d’entrevoir comment ces formes nouvelles de participations médiatiques, développées en lien avec une panique morale, interfèrent sur la structuration de la dynamique relationnelle, notamment au niveau du cercle des intimes avec qui les internautes tendent à discuter des sujets controversés au sein des réseaux sociaux numériques comme Facebook. Ce projet prolonge une recherche collaborative et internationale initiée en partenariat avec Glenn Muschert (Associate Professor, University of Miami, Ohio, USA).


 

 
 

 

 

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page