Séminaire PragmaTic avec Charlotte Barbier, Thomas Boissonneau, Benoist Blanchard et Arthur de Forges de Parny

Publié le 16 septembre 2022 Mis à jour le 26 septembre 2022
le 17 novembre 2022
14h-17h
Université Toulouse - Jean Jaurès, salle GS 122

La vulgarisation scientifique à l’heure des médias sociaux

Cette séance sera consacrée à la manière dont différents acteurs se saisissent aujourd’hui des ressources des réseaux sociaux numériques pour diffuser des contenus de vulgarisation
scientifique. Parmi ces acteurs, on trouve :
 
  • les responsables de la communication scientifique des universités et des organismes de recherches.
  • Des amateurs qui créent des comptes pour partager au plus grand nombre des savoirs scientifiques.

Les intervenants présenteront diverses recherches sur ces acteurs, notamment ces jeunes amateurs qui vont à la rencontre via ces dispositifs de nouveaux publics. Les discussions porteront beaucoup sur la vulgarisation des sciences humaines et sociales, en raison notamment de la présence d’une Youtubeuse dont la chaîne est spécialisée sur ces sujets.

 

Intervenant.es :


Programme

 
  • Benoist Blanchard - Place et rôle de la vulgarisation scientifique "pro-am" francophone sur YouTube dans la circulation du savoir scientifique
    Ce travail de recherche retrace la circulation du savoir scientifique au sein de ce triptyque constitué des créateurs-émetteurs (les YouTubeurs), de la plateforme socio-technique YouTube, et des récépteurs usager.e.s. Pus précisément, il étudie les figures des YouTubeur.ses "pro-ams", au travers dee leurs parcours et motivations, de la réception critique de leur activité et les stratégies employées dans la visibilité de leurs productions vidéos ; la manière dont le dispositif YouTube encadre, parfois contraint, la forme et la publication de ces productions ; enfin, les effets de la réception de ce savoir et les usages par les usager.e.s de YouTube.
 
  • Arthur de Forges de Parny - Appropriations et pratiques de l'histoire au sein du Label Hérodote
    La manière de faire de l’histoire, de l’écrire, de la raconter, et de l’investir en lieu propice de la pensée intellectuelle, conditionne un grand nombre de nos perceptions sur le passé. C’est pourquoi, analyser les chaines d’histoire sur la plateforme YouTube, c’est explorer les singularités des pratiques culturelles de l’histoire. L’enquête en cours menée dans le cadre de mon travail de thèse a mis en évidence que, sur YouTube, médiation de l'histoire et création artistique fonctionnent ensemble. Il s’agira d'analyser l'organisation du Label Hérodote et la manière dont ses membres se réapproprient l'histoire sur YouTube.
 
  • Thomas Boissonneau - Cartographie des réseaux d’actrices et acteurs de la vulgarisation scientifique et culturelle francophone en ligne
    La vulgarisation scientifique en ligne a progressivement pris de l’ampleur depuis une dizaine d’années et ses actrices et acteurs ont structuré leur sphère d’activité de façon formelle par le biais de création d’associations comme le Café des Sciences ou la Guilde des vidéastes mais aussi de façon informelle sous la forme de collaborations ou de recommandations. Nous nous intéresserons à ce que cela démontre du panorama actuel de la vulgarisation en ligne mais aussi des carrières individuelles des vulgarisatrices et vulgarisateurs à travers leurs connexions.
 
  • Charlotte Barbier - De la vulgarisation sur YouTube à la recherche… et inversement : retour d’expérience sur des influences croisées
    Dans cette communication je souhaite proposer un regard réflexif sur mon parcours de vulgarisatrice de SHS sur internet. J’exposerai comment la pratique de la vulgarisation en amatrice sur YouTube m’a amenée vers la recherche scientifique. Puis, j’expliquerai en quoi la recherche a influencé mes propres pratiques de vulgarisation. Enfin, j’aborderai la question des articulations et tensions entre les rôles de vulgarisatrice et de jeune chercheuse.