Laboratoire junior sur les transitions agroécologiques territoriales

Le Laboratoire Junior sur la Transition Agroécologique a pour objectif de partager des cadres d’analyses autour des transitions agroécologiques entre jeunes chercheurs.euses, doctorants.es, post-doctorants.es et mastériens. Il vise à croiser les regards sur les problématiques de transitions agroécologiques à la fois en matière de cadres analytiques mobilisés mais aussi de méthodologies mises en place. Cette réflexion sera engagée au travers de l’organisation d’une journée d’étude et de la mise en place d’un atelier participatif d’écriture. Cet espace de réflexion créé dans le cadre du laboratoire Junior permettra d’inscrire dans la durée les activités des jeunes chercheurs et chercheuses et ouvrira le champ à d’autres initiatives scientifiques.   
 

Les objets de recherches

Les membres du laboratoire junior s’intéressent à différents objets de recherche tels que :

  • Les pratiques agroécologiques, les transitions et la durabilité
  • Les infrastructures bâties
  • Les organisations du système alimentaire
  • Les programmes territoriaux autour des transitions agroécologiques
 

Les porteuses du projet :

Cécile Guibert
Doctorante en géographie au LISST.

Elle mène une thèse sur les filières d’élevage sous AOC-AOP, IGP ou Label Rouge en région Occitanie. Elle analyse l’articulation entre leurs formes d’ancrage territorial et leur durabilité.

 
Pénélope Laporte
Doctorante en Sciences economiques au LISST.
 
Elle travaille sur le Rôle de l’empowerment pour la pérennisation des filières agricoles dites “alternatives ”. Ses recherches reposent sur l’étude du cas de la filière Lguiole et de l’Union Fromagère Jeune Montagne
Lou Gauthier
Doctorante en géographie rurale au LISST.
 
Elle étudie le retour de l’arbre en agriculture et la manière dont ce retour se combine avec la création de réseaux, de mises en commun d’outils et de savoirs.
Solène Leprince
Doctorante en sociologie  à l’UMR AGIR (INRAE).
 
Sa thèse porte sur la conception d’une gouvernance démocratique de living-lab appliquée à la transition agri-alimentaire.
Orlane Rouquier
Doctorante en géographie au LISST et à l’INRAE (UMR INNOVATION et UMR AGIR).

Elle mène des recherches sur les dynamiques de reterritorialisation alimentaire en Occitanie, au travers de l’étude du bâti agri-alimentaire.