La participation politique en ligne et les réseaux d’influence

Projet de recherche 2021 - 2024
Coordinateur : Julien FIGEAC

Ce projet a pour objectif d’étudier les formes de la participation politique au sein d’internet et des réseaux sociaux numériques (Facebook, Twitter, Instagram et YouTube) durant la campagne présidentielle de 2022. Le but est d’analyser la place de ces réseaux numériques dans les pratiques d’information des personnes et dans la formation de leurs opinions politiques.

Cette recherche fait suite aux enquêtes réalisées entre 2016 et 2021 lors de la campagne présentielle de 2017 dans le cadre du projet ANR LisTIC (projet ANR‐16‐CE26‐0014‐01).
 

La mise en œuvre :


Les travaux sont organisés autour de 3 grandes enquêtes :

L’analyse des réseaux de partage d’information


Elle s’appuie sur :

  • Une enquête par questionnaire visant à étudier les pratiques d’informations des français, leurs usages de la presse écrite et la place occupée par les réseaux sociaux numériques dans leur relation aux informations politiques. Se reporter au site web de l’enquête : Cf. https://enquete-cnrs.wixsite.com/2022/accueil
  • L’analyse des usages des réseaux sociaux numériques développés par les différentes communautés politiques françaises, durant la campagne présidentielle de 2022, pour comprendre si leurs pratiques d’information et d’échanges de contenus vont dans le sens d’un plus grand pluralisme de l’information ou si, au contraire, elles favorisent une dynamique de débats caractéristique d’une polarisation idéologique.
  • L’étude de la place occupée par les sources d’informations peu fiables, celles qui sont davantage susceptibles de véhiculer de la désinformation (des fake news), au sein des différentes communautés politiques.

La documentation des répertoires d’action numérique


Elle repose sur :

  • L’identification des communautés politiques au sein de Twitter, de Facebook et d’Instagram pour comprendre et étudier les principaux thèmes de discussion abordés par les différentes communautés politiques, des plus à gauche aux plus à droite.
  • La passation d’un questionnaire et la réalisation d’entretiens auprès d’administrateurs de communautés des principaux partis et mouvements politiques (LFI, EELV, PS, REM, LR, RN) pour comprendre leurs « stratégies » de partage d’information.

L’analyse des réseaux d’influenceurs


À partir d’une enquête par questionnaire, le but est d’identifier les profils des personnes qui influencent le plus les opinions et les choix politiques des jeunes adultes. Il s’agit notamment de voir si les personnes les plus actives et les plus influentes dans les réseaux sociaux numériques exercent aujourd’hui une plus forte influence sur les opinions politiques des jeunes.

Les publications

 
  • Julien Figeac, Guillaume Favre. How behavioral homophily on social media influences the perception of tie-strengthening within young adults’ personal networks. New Media and Society, SAGE Publications, 2021, OnlineFirst.
       

Laboratoires impliqués :