Mondes Sociaux Numérisés

Animateurs

Caroline Datchary, Johann Chaulet, Julien Figeac, Nikos Smyrnaios, Roland Canu, Hourya Bentouhami
   

Présentation

Nous ne pouvons que constater la montée en puissance des technologies numériques en réseau qui peuplent notre quotidien : sociabilité ordinaire, travail, divertissement, éducation ; la quasi-totalité de notre vie sociale est peu à peu colonisée par des dispositifs numériques. Appareils, réseaux, services en ligne deviennent les adjuvants utiles mais aussi envahissants de notre vie personnelle, professionnelle et citoyenne. Les prendre en considération apparaît comme une nécessité.

Pour autant, on ne saurait isoler et encore moins essentialiser des activités purement numériques, puisque le numérique doit être pensé et conçu comme un équipement de l'activité et non comme son déterminant. Dès lors, l'étude de la numérisation des mondes sociaux appelle à saisir simultanément ce qui se passe en ligne comme hors ligne et de resituer cette transformation dans une perspective diachronique qui prend en compte les processus historiques, sociaux, politiques et économiques à l’œuvre. Les approches technicistes et marketing, empreintes de déterminisme technique, négligent une multitude d'enjeux de la numérisation grandissante du monde social.

Ce sont précisément ces enjeux que l’opération mondes sociaux numérisés, par un questionnement systématique des fondements du lien social et une prise de distance théorique et empirique, entend de saisir. Elle doit donc permettre de produire un savoir scientifique permettant d'équiper une critique citoyenne face à des outils et des discours hégémoniques autour du numérique. Cette intention sera déclinée dans le cadre de recherches portant notamment sur la fragmentation et la numérisation de l’espace public et des politiques publiques, l’économie politique des acteurs du numérique, les équipements des sociabilités et de l’activité professionnelle.